Le manque, une chance à saisir?

La crise sanitaire que nous traversons actuellement s’apparente à une traversée du désert. Elle ouvre à la question du manque. L’expérience des groupes de jeûneurs vient éclairer cette thématique: le manque permet de s’ouvrir davantage à la présence de Dieu et au discernement de ses bénédictions pour nos vies. A l’image du Christ qui s’est dépouillé, ce dépouillement forcé ouvre à une plus grande simplicité de vie, qui offre un surcroît de sens. Face au manque, le miracle du Dieu berger qui pourvoit nous invite à la confiance: Le Seigneur est notre berger, nous ne manquerons rien.


 

Détails

Temple de Forel-Lavaux
Co-célébrant
Pierrick Cochand pour les lectures bibliques et le témoignage de Jenny Donzé.
Organiste
Jacqueline Blanc
Musiciens
Ensemble d'accordéons, avec Roland et Maryline Spycher, Célia Cossy (11 ans) et Mélodie Cotting (11 ans)